L’Artémisinine dans le traitement du Cancer

[Total : 83   Moyenne : 3.4/5]

Qu’est-ce que l’Artémisinine?
• L’Artémisinine est une lactone sesquiterpénique, isolée de la plante Artemisia annua L. (est utilisée dans le traitement de la malaria).
• Le Dr. Zhenxing Wei a été le premier à isoler l’artémisinine en 1970.
• La molécule d’artémisinine contient un pont endopéroxyde qui réagit au fer pour former des radicaux libres.
• Il y existe plusieurs formes d’artémisinine incluant l’Artesunate et l’Artemether.
Comment fonctionne l’artémisinine ?
• L’artémisinine provoque la mort des cellules cancéreuses par apoptose.
• La molécule d’artémisinine contient un pont endopéroxyde qui réagit avec l’atome de fer contenu
dans la cellule pour former des radicaux libres.
• La formation de radicaux libres entraîne des dommages macromoléculaires et la mort de la
cellule.
• Les cellules cancéreuses ayant une concentration en fer plus importante, sont ainsi plus vulnérables.

Culture de l'artémisinine anti-cancer
Culture de l’artémisinine anti-cancer

Recherches sur l’artémisinine
• La première étude avec l’artémisinine (1995) a été effectuée sur des cellules de cultures (ligne de
cellules de leucémie MOLT-4 lymphoblastoide).
• Les résultats ont montré que toutes les cellules MOLT-4 ont été tuées en 8 heures par 200 micromoles de dihydroartémisinine.
• Ce médicament est 100 fois moins toxique aux lymphocytes humaines en culture.
Recherche sur l’artémisinine : essais sur les chiens
• Les essais sur les chiens ont débuté aussitôt après les résultats encourageants obtenus avec les expériences MOLT-4 (1994-1995).
• Des chiens de différentes races (mâles et femelles) ayant différents types de cancers (lymphosarcome, adénocarcinome mamaire, ostéosarcome, etc.) ont été traités.
• Résultats : variables selon les chiens, mais généralement satisfaisants. La taille des tumeurs a
régressé drastiquement. Aucune récidive de cancer chez les 5 chiens ayant reçu de l’artémisinine.
Recherche sur l’artémisinine :
Cellules de cancer du sein in vitro
• La plus récente recherche a été publiée en 2001 au sujet de lignes cancéreuses du sein (HB 27)
in vitro.
• Les cellules cancéreuses du sein traitées avec de la dihydroartémisinine et de l’holotransferrine
ont été pratiquement éliminées (après 16 h, on ne comptait plus que 2 % de cellules encore
vivantes)
Recherche sur l’artémisinine :
Cellules de cancer du sein in vitro
• Un examen morphologique des cellules cancéreuses du sein traitées avec la dihydroartémisinine et l’holotransferrine montra qu’elles étaient en phase d’apoptose et de nécrose.
• Le médicament n’a eu aucun effet sur les cellules saines du sein.
Les cellules cancéreuses du sein in vitro meurent très vite et presque totalement (98%) après un traitement à la dihydroartémisinine et l’holotransferrine.
Les cellules cancéreuses du sein n’étaient définitivement plus viables après seulement 8 h de
traitement à la dihydroartémisinine et à l’holotransferrine, comme prouvé après le réensemencement.
Le nombre de cellules normales du cancer du sein avait légèrement baissé avec le traitement, laissant
supposer quelques dommages aux cellules saines.
Principes de thérapie à l’artémisinine :
comment tuer les cellules cancéreuses ?
• Dépérissement par suppression des nutriements.
• Faire de l’exercice en créant de l’H2O2 (péroxyde d’hydrogène)
• Prendre de la vitamine C, de la vitamine D, de l’artémisinine et ses dérivés
• Avoir un PH alcalin dans le corps Bénéfices de l’exercice
• Génère du péroxyde d’hydrogène.
• Produit de grandes concentrations d’oxygène dans le corps.
• Avec l’aide de la vitamine D, calcifie les os.
• Accroît la circulation permettant aux cellules du système immunitaire d’atteindre les cellules cancéreuses
• Sentiment de bien-être (appétit accru)
• Accroît le processus d’excrétion
• Augmente la tolérance à la douleur
Pour tuer les cellules cancéreuses:
Bénéfices généraux :
Caractéristiques communes observées chez les patients atteints de cancers (tout ce qui suit conduit à une diminution du calcium) :
• Manque d’exposition au soleil ou aversion pour le soleil.
• Manque d’exercice physique ou vie sédentaire de manière générale.
• Habitudes de sommeil anormales (sommeil excessif, sieste durant la journée).
• Faible consommation de lait ou aversion pour le lait.
• Souper tardif suivi immédiatement du coucher
Conclusion
• L’artémisinine peut être utilisée pour traiter plusieurs types de cancer.
• Les effets secondaires sont minimes et ce médicament peut être pris oralement.

 

2 Replies to “L’Artémisinine dans le traitement du Cancer”

    1. Bonjour, il est conseillé de prendre selon si c’est de la prévention ou si on est face à la maladie, de 2 à 6 gélules par jour, si c’est de la poudre une petite cuillère à café par jour va suffire, le plus important avec ses produits c’est la régularité et moins la quantité, si c’est de la teinture mère ou de l’huile essentielle vous pouvez prendre de 15 à 30 gouttes par jour.
      Pour le complément en fer indispensable à la synthétisation des principes actifs de l’Artemisia annua dans les cellules cancéreuses, ou contre des virus comme le coronavirus, il n’est pas conseillé de prendre des ampoules de fer en pharmacie, mais plutôt de consommer avec l’armoise annuelle de la poudre de feuilles de Moringa, très riches en fer, et qui en plus renforce le système immunitaire.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Produit antioxidant anti-cancer naturel puissant

Suivez-nous sur note page Facebook

Suivez-nous sur :